Le drapeau de l'Empire allemand est également celui de la confédération d'Allemagne du Nord. Il se remarie l'année suivante avec la princesse Hermine Reuss zu Greiz, et écrit ses mémoires. Il fut perçu comme belliqueux car il encouragea le militarisme et gouverna d’une manière autoritaire. Elle montre le Kaiser Guillaume II, empereur d'Allemagne pendant la Première Guerre mondiale, et François-Joseph Ier (1830-1916), empereur d'Autriche-Hongrie jusqu'à la troisième année de la guerre, tous deux qualifiés « d'assassins ». Le 18 mars 1890, Bismarck soumet une demande de mise en congé à l’empereur en raison du conflit qui les oppose en politique extérieure. 18 janvier 1871 – 9 novembre 1918(47 ans, 9 mois et 22 jours). La proclamation de l’Empire est fixée au 18 janvier 1871 dans la … L'affaire Schnæbelé date de l'année précédant son avènement, et d'autres crises suivront : crise de Tanger en 1905, coup d'Agadir en 1911. Mais elle reste isolée, ce qui n'éloigne donc pas le risque d'une guerre. Il n'approuve ni l'invasion de la Pologne, ni l'invasion des autres pays européens dont les Pays-Bas, son hôte[14]. Il a su cristalliser sur sa personne les peurs et les désirs de ses sujets, et a, aux yeux de l'étranger, souvent personnifié un aspect agressif du nationalisme allemand[48]. Le Grand État-major allemand saitbien que la principale faiblesse de l'Entente est dans l'absence d'uncommandement unique. La mutinerie qui éclata dans la marine allemande précipita la fin de la monarchie. Sophie-Antoinette de Brunswick-Wolfenbüttel, 63=51 Ernestine Karoline d’Erbach-Schönberg, Guillaume II collectionnait les uniformes et aimait les porter. Si les princes régnants surent demeurer très populaires parmi leurs sujets, c'est qu'ils incarnaient une légitimité parfois teintée du particularisme, comme en Bavière, et qu'ils perpétuaient aussi une tradition culturelle qui s'opposait aux appétits hégémoniques de la Prusse. La république fut proclamée et le Kaiser n'eut d'autre choix que de se résigner à abdiquer officiellement le 9 novembre 1918 (le traité d'abdication ne fut signé cependant que le 28) lorsqu'il résidait au château de la Fraineuse, à Spa. Il tenta vainement d'influencer la politique orientale du tsar Nicolas II de Russie et lui offrit notamment un tableau peint par Hermann Knackfuss représentant l'Europe devant défendre ses valeurs en Chine. L'empereur allemand est le chef de l'armée et de la marine ; il promulgue les lois et dirige la diplomatie. En 1900, le Reich couvrait une superficie de 540 667 km2. D'un point de vue économique, l'historienne Francine Dominique Liechtenhan rappelle que le règne de Guillaume II permit un développement important de l'industrie allemande. Dans le domaine de la politique internationale, Bismarck met en place un système complexe d'alliances avec les États voisins afin de maintenir l'Empire allemand en position de force face à la France. Sa mère, la Kaiserin Victoria, était la fille aînée de la reine Victoria du Royaume-Uni et du prince consort Albert de Saxe-Cobourg-Gotha. Guillaume II inaugure également un nouveau type de grande école technologique prodiguant un enseignement plus pratique. Allemagne 1850-1914 Date importante dans l’histoire allemande 1848. Le 7 octobre 1879 est un accord — connu sous le nom de « Duplice » — est scellé par traité, entre l'Empire allemand et l'Autriche-Hongrie. Membre de la maison de Hohenzollern, régnant sous le nom de Guillaume II, il était le petit-fils de Guillaume Ier (premier empereur allemand) et le fils de Frédéric III, qui ne régna que 99 jours et à qui il succéda. Le Kaiser Wilhelm II, ou Guillaume II, (1859–1941) fut le dernier empereur allemand et roi de Prusse. Laissant les grandes compagnies imposer leur ordre, l'administration se contente de les épauler, de les protéger, et de tenter d'éliminer les rébellions indigènes. Formation de l'Empire allemand: l'Empire et les Etats particuliers, l'Empereur, le Bundesrath, le Reichstag / par Paul Laband, . À côté du gouvernement, le parlement impérial vote les lois devant s'appliquer dans tout l'Empire. À la fin du XIXe siècle, l'Empire britannique, première puissance navale et coloniale de l'époque, tient à confirmer la supériorité de sa Royal Navy. : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article. 45,00 EUR + livraison 0 enchères . L'état-major allemand suit les principes d'un plan implacable, élaboré depuis longtemps par le comte Schlieffen, chef des … Les fils de l’empereur et son frère, le prince Henri, reçoivent de même des pensions dont le montant a été négocié par les représentants de la maison impériale et le nouvel État allemand. Le 18 janvier 1871, dans une France vaincue, l’Empire allemand est proclamé dans la galerie des Glaces du château de Versailles et Guillaume I er, roi de Prusse, devient empereur allemand.La date choisie est symbolique puisqu'elle correspond au 170ème anniversaire du couronnement de Frédéric I er comme roi en Prusse, le 18 janvier 1701. pensent qu'il aurait aussi pu subir une lésion cérébrale susceptible d'expliquer certains de ses traits de caractère (cyclothymie, agressivité, entêtement, impulsivité et manque de tact). Devise en allemand: Gott mit Uns (« Dieu est avec nous ») Hymne Heil dir im Siegerkranz (impérial). Son exil est endeuillé par le suicide de son fils Joachim, suivi de la mort de l’impératrice en 1921. En Allemand. Dans ce Reich qui est encore une monarchie semi-féodale, l'empereur va imposer ses conceptions personnelles à des chanceliers et secrétaires d'État pusillanimes, choisis pour leur connaissance de la bureaucratie plus que pour leurs qualités politiques. Un progrès scolaire et universitaire hors du commun participe à l'évolution du pays vers un État-nation. Tableaux d'histoire comparée de 1878 à l'explosion de la guerre de 1914, par Guillaume II. Il y rencontrera notamment Theodor Herzl, le fondateur du sionisme, venu lui demander son soutien pour l'établissement d'un Foyer juif en Palestine, à l'époque sous administration ottomane[6],[7]. 1914 s'écrit en Espagnol : mil novecientos catorce. »), deux des trois empereurs de cette période[b]. Ce sont surtout les régions rurales de l'Est et de l'Allemagne moyenne qui ont déversé leur trop-plein vers Berlin, la Rhénanie-Westphalie et les ports de la mer du Nord et de la mer Baltique. Le 18 janvier 1871, dans une France vaincue, l’Empire allemand est proclamé dans la galerie des Glaces du château de Versailles et Guillaume I er, roi de Prusse, devient empereur allemand.La date choisie est symbolique puisqu'elle correspond au 170ème anniversaire du couronnement de Frédéric I er comme roi en Prusse, le 18 janvier 1701. L'Allemagne, une nouvelle grande puissance en 1914. La dernière modification de cette page a été faite le 6 novembre 2020 à 14:14. jeudi 15 octobre Violents combats dans les Flandres et en Argonne. En Anglais. Il fut le dernier empereur allemand et le neuvième et dernier roi de Prusse. Dans les faits, le chancelier exerce les fonctions de chancelier du royaume de Prusse, sauf entre 1892 et 1894, période durant laquelle Leo von Caprivi doit abandonner le ministère prussien[33]. Il a été établi à l'initiative du roi Louis II de Bavière[29]. Guillaume II d'Allemagne est l'ascendant de l'actuel chef de la maison impériale d'Allemagne, le prince Georges-Frédéric de Prusse. Des entreprises comme Siemens, Bayer ou AEG acquièrent vite une renommée internationale. Le Reich est au carrefour des flux commerciaux Ouest-Est. Craignant de subir le même sort tragique que son cousin le tsar de Russie et ne pouvant sans risque pour sa vie regagner Berlin, il se réfugia aux Pays-Bas, État neutre, et s'installa à Doorn sous la protection de la reine Wilhelmine, tante par alliance de sa belle-fille la Kronprinzessin Cecilie qui était restée à Berlin avec ses enfants auprès de la Kaiserin. État-nation historique de l'Allemagne[1], l'Empire allemand est une monarchie parlementaire autoritaire avec une organisation territoriale fédérale. Le zoologue Ernst Haeckel (1834-1919) contribua beaucoup par ses écrits à la diffusion de la théorie de l'évolution. Le jeune souverain prend le contrepied des lois antisociales du chancelier Bismarck et finira rapidement par s'en séparer : Guillaume II applique une mesure d'avant-garde, la réduction à 8 heures de la journée de travail dans les mines. Pour le « Premier Reich » (962-1806), voir, Pour l'éphémère « Empire allemand » de la révolution de Mars, voir, Carte du Reich allemand sous l’Empire. Pourtant, le taux de natalité baisse : il passe de 35,6 pour mille en 1900 à 27,5 pour mille en 1913, tout comme la mortalité qui passe de 23 pour mille à 15 pour mille. Lorsqu'il accède à la dignité impériale, il est âgé de 29 ans et régnera 30 ans sur la Prusse et le Reich. Guillaume II demandait dès le 28 novembre 1918 aux autorités républicaines la restitution de ses biens propres et de ceux de sa famille, l’argenterie familiale notamment, conformément à la loi d'expropriation des princes allemands contre dédommagements financiers. Le 18 janvier 1871, « le jour le plus triste de ma vie », selon le mot du futur empereur[12], l’Empire allemand est proclamé dans la galerie des Glaces du château de Versailles, à la faveur de la défaite de la France. Louise-Charlotte de Mecklembourg-Schwerin, 61. Pour désigner l'Allemagne de la période de 1871 à 1918 sous ses aspects culturels et sociaux, le terme d’Allemagne wilhelminienne est également utilisé, ce en référence aux noms des empereurs Guillaume Ier (en allemand : « Wilhelm I. En même temps, Bismarck mène une politique sociale visant à apaiser certaines revendications sociales et à diminuer l’audience de la social-démocratie : le 15 juin 1883, la loi sur l’assurance maladie est adoptée, puis en 1889 celle sur l'invalidité et la vieillesse[13]. Homme au caractère parfois irascible, il paraît pourtant incapable d’assumer ses responsabilités. La date choisie est symbolique puisqu'elle correspond au 170e anniversaire du couronnement de Frédéric Ier comme roi en Prusse, le 18 janvier 1701. Le 9 mars 1888, Guillaume Ier meurt à l’âge de 90 ans. L'ancien empereur reçoit aussi du gouvernement de l'État de Prusse un dédommagement de 15 millions de marks [réf. L’Allemagne impériale organise la destruction systématique des populations Héréros qui représentent alors 40 % de la population[50]. Lors de sa visite à Jérusalem en 1898, la ville est nettoyée et réaménagée, et on abat même une partie de la muraille centenaire à la porte de Jaffa afin de faciliter le passage de la délégation prussienne ; l'empereur entra par la Nouvelle Porte qu'il tenait à la franchir à cheval[3],[4],[5]. nécessaire]. C'est, en réalité, le chancelier qui est le maître absolu de l'administration impériale et du gouvernement, puisqu'il préside le Bundesrat ; ministre unique, il décide de l'orientation de la politique et il propose à l'empereur la nomination ou la révocation des secrétaires d'État, des hauts fonctionnaires qui dirigent selon ses ordres les administrations gouvernementales. L'Allemagne envisage de se bâtir un grand empire africain, qui relierait, à travers le Congo, le Kamerun à ses possessions d'Afrique orientale. Cette page dresse une liste des souverains investis de la dignité d’empereur allemand (deutscher Kaiser), rois de Prusse placés à la tête de l’Empire allemand de 1871 à 1918. Première puissance militaire européenne, l'Empire allemand, contraint de gérer simultanément plusieurs fronts au cours de la Première Guerre mondiale, est vaincu en 1918 et perd le soutien de la population. L'essor industriel, le développement des grands centres urbains, l'expansion commerciale ont modelé une Allemagne nouvelle, fort différente des traditions archaïques et désuètes que pouvait incarner l'Allemagne des Princes. À partir des années 1880, les chefs de ces Reichsämter siègent au cabinet prussien avec voix délibérative, permettant la prise en compte des intérêts de la Confédération dans la gestion gouvernementale du principal des États de l'Empire[35]. De son premier mariage, il a sept enfants : Il fréquentait beaucoup les jeunes officiers du « cercle de Liebenberg », tous issus de la haute noblesse prussienne, nationaliste et ultra-conservatrice. L'Empire allemand est un « État-nation incomplet »[16] : il ne réalise l'unité allemande que dans le cadre de la solution petite-allemande (kleindeutsche Lösung)[16]. Certains historiens[Qui ?] Cependant, la noblesse garde son prestige et sa mainmise dans la diplomatie, l'armée, la politique et la haute administration[3]. Pipe Porcelaine Allemagne KAISER WILHELM 2 Empereur Allemand WW1 Casque à Pointe. Ils délèguent Falkenhayn, le ministre de la Guerre, qui arrache finalement à l'empereur d'Allemagne l'ordre de déclarer "l'état de danger de guerre". Améliorez-le, discutez des points à améliorer ou précisez les sections à recycler en utilisant {{section à recycler}}. Les transformations économiques ont provoqué une véritable redistribution de la population. Original grave bow from the 1st World War, made of black/white/red silk for a soldier killed in action, ribbon width approx. Guillaume II appartenait à la première branche de la maison de Hohenzollern. Il y a cent ans : souverains d'Europe, la guerre en famille. Le règne de Guillaume II apporte une nette augmentation du niveau de vie. Le 16 décembre 1870, une délégation du Parlement de l’Allemagne du Nord arrive à Versailles. Quelques auteurs — tels August von Bulmerincq (1822-1890) et Frédéric de Martens (1845-1909)[24] — ont soutenu que l'Empire allemand était une confédération d'États[25]. Pourtant, c'est le début d'une longue et terrible guerre, la pire de tout ce que le monde avait pu connaître. Parfois un chef-d'œuvre émerge, comme le labyrinthe de pierre du hall d'entrée de l'hôtel de ville de Köpenick (1903) ou les délicates crènelures du tribunal administratif de Wedding (1904) mélange de gothique flamboyant et de Jugendstil (style jeunesse). La montée d'organisations et de partis de masse ainsi que l'importance croissante de la presse renforce le poids de ces derniers dans l'opinion publique. La Prusse y dispose d'une minorité de blocage et peut imposer son point de vue au reste de l'Empire. Berlin, qui était la capitale de la Prusse, devint capitale de la confédération d'Allemagne du Nord puis capitale de l'Empire allemand en 1871. ») et Guillaume II (« Wilhelm II. Leur volonté de relever l'Empire les entraîne dans l'alliance avec l'Empire allemand. Lui sont également rendus 97 000 hectares de terres et plusieurs châteaux[14]. Le nombre des enseignants et des étudiants connut une croissance encore plus marquée. C'est un État fédéral[17],[18] asymétrique[19] et monarchique[20],[21] dont les vingt-cinq États membres sont[22], d'après les articles 1er et 6 de constitution du 16 avril 1871 : Ces États fédérés sont tous des monarchies, à l'exception des trois villes hanséatiques. Si Berlin va progressivement devenir la capitale politique et économique de l'Allemagne, les capitales des États souverains perpétuent la tradition culturelle des Residenzstädte (de). En 1910, les Polonais constituent presque la moitié des étrangers ; 800 000 travailleurs saisonniers, des Slaves surtout, viennent fournir la main-d'œuvre nécessaire aux junkers. Or, les sciences modernes venaient désormais flanquer la religion et parfois s'y substituer. En 1858, Guillaume Ier assure la régence de son frère malade. À sa mort, son fils Frédéric III (1831-1888) monta sur le trône mais ne régna que quelques mois. Le parlement vote les lois de l'Empire ; il dispose également de la capacité d'amender les lois proposées par le chancelier fédéral. Ces armes étaient constituées de l'aigle noir traditionnel avec des attributs rouges dans un écusson d'or. Au XIXe siècle, l'Empire ottoman – surnommé « l'homme malade de l'Europe » par l'empereur russe Nicolas Ier en 1853, lors d'une conversation avec l'ambassadeur britannique – diminue territorialement, mais entame un processus de modernisation afin de retrouver sa puissance et sa prospérité d'antan. Cet article concerne le « Deuxième Reich » (1871-1918). Depuis cette époque, la question de la responsabilité de l'Allemagne et de Guillaume II dans le déclenchement de la Première Guerre mondiale a provoqué des polémiques qui ont dépassé le seul cercle des historiens. La construction politique voulue par Bismarck étend à la constitution de la confédération d'Allemagne du Nord aux États au sud de la rivière Main, garantissant aux États fédérés une certaine autonomie interne dans un cadre fédéral. Il dit aussi : « J’ai cru pendant quelques mois au national-socialisme : je pensais qu’il était une fièvre nécessaire, et je voyais y participer certains hommes qui sont parmi les plus remarquables et les plus sages d’Allemagne. Complexé par un bras gauche atrophié, Guillaume II essaie de compenser ce handicap par une agitation fébrile et brouillonne (il voyage constamment, prononce d'innombrables discours, change d'uniforme plusieurs fois par jour…), et par l'affirmation incessante de la grandeur de l'Allemagne pour laquelle il revendique une « place au soleil ». Armoiries de l'Empire allemand (1889) . Dans les dernières semaines du régime, le parlementarisme sera instauré par la réforme d'octobre 1918. Dans ces dernières années du XIXe et au tout début du XXe siècle, la course à la construction des cuirassés est attisée par l'opposition entre le Royaume-Uni et l'Allemagne. Histoire La période de fondation. Munich était un des centres artistiques et intellectuels de tout premier plan qui cherchait à contrebalancer l'influence de Berlin. Le Premier ministre anglais David Lloyd George est encore plus expéditif et réclame de pendre l'empereur[11], rejoignant l'opinion exprimée par plusieurs titres de presse[1]. Issu de la confédération de l’Allemagne du Nord, il regroupe vingt … Elle s'est déroulée du 2 au 17 août 1914, comprenant le transport, l'habillement, l'équipement et l'armement de plus de trois millions d'hommes sur toute l’étendue de l'Empire allemand, puis leur acheminement par voie ferrée vers les frontières allemandes de l'époque. 80 cm, folded, good condition. Il finira par abdiquer à la fin du conflit, le 9 novembre 1918. Il meurt à 82 ans aux Pays-Bas, le 4 juin 1941, quelques jours avant l'attaque allemande sur l'Union soviétique, et reçoit à ses funérailles les honneurs militaires allemands. Centenaire de 14-18 : Guillaume II. Le budget pour l'entretien de cette armée impériale est adopté par le parlement de le cadre d'une programmation pluriannuelle et est fixé par la constitution à un montant par habitant de l'Empire à 225 thalers par an et par homme mobilisé[37]. La loi du 13 mars 1878 introduit des modifications dans l'édifice gouvernemental, permettant la création, en 1897, de services administratifs centraux, les Reichsämter ; ces derniers prennent rapidement la direction des affaires centrales, notamment la rédaction des lois soumises aux parlement[34]. livraison: + 18,90 EUR livraison . Dès ce moment la course aux colonies s'accélère et l'Empire allemand en Afrique se consolide. De plus, le parlement vote le budget annuel de l'Empire, à l'exception du budget dans le cadre d'une programmation pluriannuelle, d'abord quadriennale, puis septennale à partir de 1874, puis quinquennale à partir de 1893[37]. Le Bundesrat, représenté des gouvernements des vingt-cinq États, qui compte soixante et un représentants, dont trois pour l'Alsace-Lorraine, présidée par le chancelier impérial. Le « temps des fondateurs » de l'Empire (Gründerzeit) s'ouvre sur une orgie de constructions de styles plus qu'éclectiques. L'orientation des sciences sur la recherche, caractéristique du monde universitaire allemand depuis la réforme de l'université entreprise au début du XIXe siècle par Wilhelm von Humboldt, se poursuivit sous de nouvelles formes avec la fondation en 1911 de la Société Kaiser-Wilhelm et la création de quatre instituts de recherche fondamentale. Inspiré du modèle de drapeau prussien, l'Empire allemand met la croix de fer sur certains de ses drapeaux, dont le drapeau de l'empereur, celui de l'État et celui de l'Armée. 16.6 cm, total length approx. La population est une population jeune : en 1910, 34 % des Allemands ont moins de 15 ans, alors que le quart seulement des Français appartient à cette tranche d'âge. Jeune et impétueux, il aspire à gouverner par lui-même, et, en 1890, Bismarck finit par démissionner. En 1883, le Royaume-Uni possède 38 cuirassés, deux fois plus que la France et à peu près autant que le reste du monde réuni. La Première Guerre Mondiale et la fin de l'Empire (1914-1918) 1°) Charles Ier (Karl I.) En ce sens, il se situe aux antipodes de l'empereur François-Joseph d'Autriche figé dans son immobilisme et de Nicolas II de Russie, frileux envers cet univers de progrès. Fils du prince héritier Frédéric (le futur Frédéric III), le prince Frédéric-Guillaume – qui deviendra Guillaume II – est beaucoup plus « Hohenzollern » que son père et goûte cette ambiance de victoire qui caractérise les années 1870. Lors de la proclamation de l'Empire allemand, on vit le développement de nombreux drapeaux basés sur le tricolore noir, blanc et rouge, notamment des pavillons maritimes, des drapeaux coloniaux, des drapeaux officiels, des bannières royales et impériales. Le récit d'Anne de Chalendar. Les députés du Reichstag sont élus au suffrage universel uninominal à un tour, un second tour étant organisé en cas de ballottage[d],[35]. Il reste néanmoins à noter que les antagonismes religieux entre catholiques et protestants ont contribué pour une part notable à la fragmentation de la société et du monde politique, entravant le développement d'une culture de la reconnaissance mutuelle et du compromis, si importante pour la mise en place d'une démocratie pluraliste[46]. Il en changeait plusieurs fois par jour, et s'habillait par exemple en garde-champêtre pour un pique-nique, ou en amiral pour visiter un aquarium (ou un navire, comme le voilier-école, Il faisait une croisière annuelle estivale dans les eaux scandinaves ou en. Allemagne 1850-1914 Date importante dans l’histoire allemande 1848. lundi 12 octobre Les Allemands occupent Gand et Lille. Le Reichstag est élu pour trois ans, puis à partir de 1888 pour cinq ans. L'Empire allemand est proclamé le 18 janvier 1871 dans la galerie des glaces du château de Versailles, après la défaite française de 1870 et fait du roi de Prusse Guillaume I er le premier « empereur allemand ». Selon lui, l'Empire allemand aurait visé à l'hégémonie en Europe plusieurs années avant la guerre ; dernier venu sur la scène coloniale, il aurait aspiré à la domination mondiale par une victoire totale sur les autres puissances européennes. En 1913, la défaite ottomane lors de la Seconde Guerre balkanique amène les Jeunes-Turcs (Parti Union et Progrès) au pouvoir. En 1890, Bismarck est contraint à la démission. Le siège de la Cour des comptes de l'Empire (Rechnungshof des Deutschen Reiches) est à Potsdam[15] ; le siège du Tribunal de l'Empire (Reichsgericht) — cour suprême de l'ordre judiciaire qui succède, le 1er octobre 1879, au Tribunal supérieur de commerce de l'Empire (Reichsoberhandelsgericht) — est à Leipzig[15]. Elle vote les lois, élabore le budget et contrôle les finances. PIPE MILITAIRE ALLEMANDE vers 1900 1914 wilhelm II Deutscher Kaiser. Un auteur isolé — Albert von Ruville (1855-1934) — a soutenu que l'Empire allemand était un État unitaire[24]. En 1866, le nouveau chancelier Otto von Bismarck inaugure la nouvelle synagogue d'Oranienburger Strasse, marquant ainsi son intérêt pour l'émancipation des Juifs, qui se traduit en 1869 par la promulgation d'une « loi sur l'égalité des confessions », étendue à l'ensemble du Reich. Il unit les couleurs de la Prusse (le noir et le blanc, originellement les couleurs de l'Ordre Teutonique) et de la Ligue hanséatique (le rouge et le blanc, originellement les couleurs du Saint-Empire romain germanique et du drapeau du Christ). Frédéric Guillaume Victor Albert de Hohenzollern (en allemand : Friedrich Wilhelm Viktor Albrecht), né le 27 janvier 1859 à Berlin et mort le 4 juin 1941 à Doorn, aux Pays-Bas, est de 1888 à son abdication en 1918, le troisième et dernier empereur allemand (Deutscher Kaiser) ainsi que le neuvième et dernier roi de Prusse. La guerre aurait été décidée par l'Allemagne avant même décembre 1912. Une telle personnalité engendre un comportement incompatible avec celui d'un monarque constitutionnel : pour compenser ce complexe d'infériorité, Guillaume fait une série de déclarations intempestives qui provoquent des crises diplomatiques graves, notamment l'affaire du Daily Telegraph et alimentent le courant germanophobe au Royaume-Uni et en France. Personnalité complexe, esprit doué mais impulsif, vaniteux, despotique, il ne supporte pas ceux qui osent le critiquer et entend tout régenter : le conflit avec Bismarck était donc inévitable. Pendant la guerre, Guillaume II était commandant en chef des armées, mais il perdit bientôt l'autorité réelle et sa popularité en fut diminuée. Les relations avec la France étaient marquées par le revanchisme de cette dernière et la concurrence en matière étrangère et coloniale. Sa politique étrangère agressive (armement maritime selon le plan Tirpitz, volonté d'expansion allemande) le mit en confrontation notamment avec le Royaume-Uni, avec lequel, du fait de ses relations familiales, il eut des rapports complexes, et l'isola sur le plan diplomatique. Aucun texte de loi ne pouvant être adopté sans l'accord du parlement, la chambre basse prend une importance de plus en plus grande dans le fonctionnement de l'Empire, dès la première législature, durant laquelle est transposé au cadre issu de la proclamation de l'Empire un certain nombre de dispositions adoptées par la Confédération d'Allemagne du Nord[36]. Après avoir cherché à résoudre les profondes divergences d'opinion du public sur la question du drapeau, on en vint à un compromis, qui essayait d'exprimer des différences politiques inconciliables à l'aide de symboles communs. Histoire. Ses décisions prennent parfois une tournure incohérente ou imprévisible. En Italien. Néanmoins, les grandes mutations que connut l'Allemagne dans les deux dernières décennies du siècle se firent sans eux. Leur importance croissante était en grande partie due à l'expansion fulgurante des universités. À réception de ce courrier, le nouveau gouvernement fait parvenir à l’empereur déchu, outre son argenterie – la somme de 40 millions de marks. Il représente le peuple, est élu au suffrage universel mais n'a aucun moyen d'action sur le chancelier. Portrait Nom Par sa superficie, l'Empire allemand était le troisième des États européens après la Russie et l’Autriche-Hongrie (la France, amputée de l'Alsace-Lorraine, n'a plus quant à elle qu'une superficie de 530 000 km2). Il était entouré au Nord par le Danemark, à l’Est par la Russie, à l’Ouest par les Pays-Bas, la Belgique, le Luxembourg et la France, et au Sud par la Suisse et l’Autriche-Hongrie. Entre 1830 et 1850, Berlin se couvre de nouveaux palais de style classique et de nombreuses académies. Il occupait le Nord et l’Ouest de l’Europe centrale, entre la mer (mer du Nord et mer Baltique) et les Alpes, entre les Vosges et le Niémen à l’Est. Il s'exila aux Pays-Bas le lendemain et signa le traité d'abdication le 28 novembre 1918 au château d'Amerongen, dans la province d'Utrecht. Mais ceux-là, un à un, il les écarte ou les exécute : « pour la première fois, j'ai honte d’être Allemand ». Plus que tout autre souverain allemand, Guillaume II aura su être en adéquation avec les aspirations de son peuple et s'identifier au désir de reconnaissance et aussi d'expansion de la nouvelle Allemagne impériale (à qui on a pu donner le nom d'Allemagne wilhelmienne, Wilhelm signifiant Guillaume). L'Allemagne est en particulier intéressée par le potentiel agricole du Cameroun et confie à de grandes firmes le soin de l'exploiter et de l'exporter. Deux jours avant la fin des hostilités de la Première Guerre mondiale, la « révolution de Novembre » provoque la chute du régime impérial. Seul ministre reconnu par la constitution fédérale, le chancelier s'entoure rapidement de secrétaires d'États en nombre sans cesse croissant, des offices impériaux. C'est ainsi que, notamment dans les domaines de la physique et de la chimie, des hommes de sciences allemands occupèrent dès 1900 une position de premier rang au niveau mondial. Mais, contrairement à la Russie, l'Allemagne avait un bon climat et une bonne gestion de son territoire et, contrairement à l'Autriche-Hongrie, l'Allemagne se trouvait sur le plateau central européen et disposait de nombreux accès maritimes. Cette affiche fut conçue par le graphiste Maurice Louis Henri Neumont (1868-1930) et produite à Paris en 1914 par la Maison d'édition.
2020 empereur allemand 1914