Sur des plantes ayant un développement normal, différents degrés de stérilité peuvent également être constatés. Il obtient alors quelques cals qui se développent et régénèrent des plantes entières et qui ne peuvent être qu’hybrides. Hybridation interspécifique naturelle. - l’hybridation permet donc l’amélioration des variétés, afin de les rendre plus productives. Histoire et amélioration de cinquante espèces cultivées. Il peut être aussi compliqué que des opérations agricoles commerciales élaborées ou aussi simple qu'un jardinier essayant de créer une meilleure nuance de roses roses. On parle de croisement intraspécifique pour un croisement entre variétés d’une même espèce, et de croisement interspécifique lorsque les 2 espèces sont différentes. Elle a lieu pour les plantes qui ont des pieds mâles et femelles séparés, ce sont des espèces dioïques, comme l’asperge. C’est bien sûr plus tard que se pratiquera une hybridation un peu plus volontaire. Au cours des cinquante dernières années, les moyens humains et matériels Cette méthode de création et de diversification de fruits ou de plantes est la plus naturelle et la plus ancienne. Enfin, pour des espèces où les fleurs sont bisexuées, il peut exister des barrières physiologiques ou physiques à l’autofécondation (luzerne, orchidées, primevère), imposant là encore la fécondation croisée. Trois centres de diversité sont répertoriés: l'Eurasie (150 à 160 espèces), l'Amérique (60 à 65 espèces) et l'Afrique (25 à 30 espèces). Les protoplastes sont des cellules chargées négativement néanmoins il est possible d’observer quelque fusions spontanées (environ 5%). D'après « TUMEURS ET GALLES VÉGÉTALES » de Jean ROUSSAUX. Une base de données collaborative (The Chromosome Counts Database) est accessible sur internet pour permettre de se renseigner sur les nombres de chromosomes de chaque espèce. Concurrence interspécifique, lorsque des individus de différentes espèces se disputent la même ressource dans un écosystème. 2n = 42, génomes AAAAGG En résumé, si vous voulez récolter des graines de Coqueret du Pérou et/ou de groseille du Cap, vous pouvez le faire … L’amphiploïde, réunissant les génomes di- ploïdes des deux espèces parentes, permet alors d’obtenir des formes fertiles renouvelé l’intérêt pour l’hybridation interspécifique. sont optimisés. On distingue deux types principaux de polyploïdie (Figure n° 1) : l’autopolyploïdie, où la duplication ne concerne le génome que d’une seule espèce, et l’allopolyploïdie, où il y a duplication par réunion de génomes qui proviennent d’espèces différentes mais proches, impliquant une étape d’hybridation interspécifique. L’hybridation génétique n’est pas nouvelle. La graine contenue dans le fruit est la structure qui protège l’embryon végétal. Après avoir longtemps douté que l'hybridation puisse former des espèces nouvelles et fixes, on sait aujourd'hui que la chose est parfaitement possible, du moins dans le règne. L'hybridation des plantes peut être utilisée pour créer des fleurs avec des motifs nouveaux et plus jolis, des légumes qui ont meilleur goût ou des fruits qui résistent aux maladies dans le jardin. C’est-à-dire que le pollen de la fleur féconde son propre pistil. CHAPITRE 6 GÉNÉTIQUE : LA PLANTE DOMESTIQUÉE ... Interspécifique Intraspécifique Mutations Dont gènes de développement Avec modification du génotype préalable Homme. vont jusqu'à 50%. S’il s’est suffisamment développé, le sauvetage de l’embryon immature par culture in vitro lui permettra de passer cette phase critique. La formation de nouvelles espèces peut se produire de façon plus rapide dans un contexte sympatrique, suite à l’hybridation interspécifique (spéciation dite ≪ homoploide ≫, lorsque la Afin d’introduire la résistance à la phyllodie dans le sésame (Sesame, سمسم , جلجلان), Parani et al. Contribution à l'amélioration de Coffea canephora Pierre par hybridation interspécifique avec Coffea liberica Bull ex. L’individu obtenu quoique possédant les caractères des deux espèces, est stérile. L’hybridation se réalise en contrôlant la pollinisation des végétaux : le pollen de la plante mâle est déposé sur le pistil de la femelle. L’observation de la germination in situ du pollen permet d’identifier le point de blocage et éventuellement y trouver une parade. L'hybridation interspécifique suivie de doublement chromosomique a pris un essor grandissant en amélioration des plantes avec l'introductionde la colchicine, à tel point que la bibliographie mentionne un nombre impressionnant d'exemples. L'introduction de plantes exotiques, de façon naturelle (oiseaux...) ou artificielle (intervention humaine) dans un milieu nouveau amènent parfois les plantes indigènes à s'hybrider, créant une nouvelle espèce, ce phénomène peut aller jusqu'à la disparition de l'espèce indigène. Petit rappel de botanique avant de rentrer dans les détails de la reproduction des plantes : la fécondation (formation d’une graine) se fait par le dépôt de pollen des étamines (organe sexuel mâle) sur le pistil (organe sexuel femelle) qui contient les ovaires à sa base. La formation de nouvelles espèces peut se produire de façon plus rapide dans un contexte sympatrique, suite à l’hybridation interspécifique (spéciation dite ≪ homoploide ≫, lorsque la nouvelle espèce hybride garde le même niveau de ploidie que les parents) ou à la duplication du génome (polyploidie) qui intervient généralement par formation de gamètes non réduits. On retrouve beaucoup la technique de l'hybridation dans le cadre de l'agriculture intensive: 1. On qualifie d'hybrideF1 la première génération issue de ce croisement qui associe les qualités recherchées chez chacune des variétés mères. proposer une plante avec la délétion d'un chromosome spécifique qui est obtenue en utilisant des techniques d'ingénierie chromosomiques dans une hybridation interspécifique entre des plantes d'espèces différentes, des cellules de ces plantes et un procédé de construction de celles-ci Néanmoins, ce sont bien deux espèces distinctes, sans risque de croisement. Telle est la chance des jeunes qui souhaitent se lancer dans ces carrières passionnantes, au plus près des plantes, de la nature, et travailler en phase avec l’évolution de la société. La plante résultante peut être ou ne pas être stérile. Cela formera un hybride ayant des caractères provenant de deux espèces. interspécifique. Doré C., Varoquaux F.,  2007. Cependant très peu d'entre eux ont débouché sur la sélection pour leur mise en culture. Néanmoins, ce sont bien deux espèces distinctes, sans risque de croisement. Fourrages (1990) 121, 79-87 Revue bibliographique sur l'hybridation interspécifique chez les trèfles C. Mousset- Déclas L e genre Trifolium est particulièrement vaste: environ 250 espèces réparties à travers les zones tempérées et subtropicales du globe. Le triticale, par exemple, provient du mélange entre le seigle et le blé. (voir le livre de Claire Doré et co-auteurs pour des exemples). Chaque définition comme celle de Hybridation est issue du Dictionnaire de la langue française d'Émile Littré dont la rédaction dura de … L'hybridation permet de tendre vers cette optimisation de la production agricole. Yapo Antoine, Leroy Thierry, Louarn Jacques. simplement qu'un hybride est le résultat de croisement entre plantes appartenant à des races, variétés ou espèces différentes, la distinction 38 REVUE D'HYBRIDOLOGIE proposée par Darwin (1872) entre hybrides (inter-spécifiques) et<< métis » Mais comment cela se passe-t-il ? L’hybridation interspécifique est le croisement entre deux espèces différentes. Aussi appelée domestication, elle a pour but : 1. d'améliorer le rendementd'une culture, c'est-à-dire de produire davanta… Chez certaines espèces dites monoïques comme le maïs, les fleurs mâles et femelles sont séparées, mais présentes sur un même pied. Panorama, forcément non exhaustif, des écoles et formations avec vue sur les jardins. C'est l'autre nom de l'hybridation. Si l'hybridation intergénérique est assez rare dans la nature (le mulet, produit du croisement de l'âne et de la jument, en est l'exemple classique), l'hybridation interspécifique est beaucoup plus fréquente, en particulier dans le règne végétal : les flores sont riches en exemples d'hybrides entre espèces apparentées. Hybridation interspécifique Elle consiste à forcer le croisement entre deux espèces différentes et dont les caractères d’intérêts présentés par ces derniers sont différents. Exemple: blé cultivé. Celle-ci permet d’augmenter la diversité génétique de l’espèce cultivée soit par la création de nouvelles espèces végétales (ce qui est moins courant, mais parfois amusant), soit par l’introgression de gènes d’intérêt : résistances aux maladies ou au froid, systèmes de stérilité mâle etc. Chez les plantes, les processus accompagnant cette diversification peuvent être très variés. Si elle n’est pas forcée par l’homme. - AMPHXPLOhEB ET FORMES INTRQGRESSIVES par Andr6 Charrier (*) et Michel Bernard (”*) Directeur de Recherches Chargé de … chez les plantes : les enseignements des spartines ... L’évolution réticulée (résultant de l’hybridation interspécifique), tra-ditionnellement considérée comme anecdotique, voire « mal-adaptative » est aujourd’hui reconnue comme un processus courant de l’évolution des eucaryotes, source de diversité génétique et/ou de formation de nouvelles espèces (Arnold 2006). Une revue de 1954 de Dillemann, pharmacien français, en passe déjà en revue les questionnements et les solutions. Matériel et méthode Le matériel végétal comprend l'hybride trispécifique G. hirsutum x G. raimondii x G. sturtianum et ses ... de plantes adultes la lre année, aucune plante adulte ne fut produite les deux années suivantes malgré la culture invitro systématique des … Les hybrides amènent aussi des maladies, c'est le cas de la pandémie de "mosaïque du manique" en Afrique, qui, selon les chercheurs, proviendrait de l'hybridation de deux espèces virales. C'est l'autre nom de l'hybridation. Mais il faut savoir qu'une hybridation n'est pas forcément facile à déceler : tout dépend des gènes qui sont impliqués. ... L’hybridation interspécifique … Formation et évolution d’un génome polyploïde. Pour rappel, les plantes autogames portent des fleurs qui s’autofécondent, en grande majorité. Contribution à l'amélioration de Coffea canephora Pierre par hybridation interspécifique avec Coffea liberica Bull ex. L'hybride présente un mélange des caractéristiques génétiques des deux parents. Creative Commons Attribution 3.0 Unported - Attribution: CSIRO, La culture in vitro au service de la qualité des semences et plants, Réduction des produits phytopharmaceutiques. tion de nouvelles espèces par hybridation interspécifique a pu se développer: le Triticale, résultat du croisement entre le blé et le seigle, développé et cultivé depuis les années 1970-1980, en est un exemple. On parle d’hybridation somatique (car issue de cellules non reproductrices de la plante, Soma = corps). Un croisement interspécifique est un croisement entre deux espèces différentes. Yapo Antoine, Leroy Thierry, Louarn Jacques. Dans ce billet, je vais vous parler plus spécifiquement d’ hybridation interspécifique. Arguments en faveur de l’hybridation - L’hybridation est naturelle pour les plantes allogames, plantes qui présentent la caractéristique d’être sujette à l’inter-fécondation, mode de reproduction croisé où … Le sélectionneur, lorsqu’il croise deux plantes pour associer des caractères intéressants, réalise une fécondation croisée ou hybridation. Ceux-ci sont en général liés à des différences de nombres chromosomiques des deux parents, aboutissant à des perturbations de la méiose. Aussi, afin de contrôler les croisements pour l’obtention de semences de variétés hybrides, il est apparu nécessaire de modifier la biologie florale de cette espèce hermaphrodite en engageant des travaux sur la mise au point d’un système de stérilité mâle cytoplasmique qui conduise à des plantes … Une première technique d’amélioration des plantes consiste à pratiquer l’autofécondation, c’est-à-dire la reproduction d’un individu avec lui même, il n’y a ainsi pas de croisement.Une telle technique permet l’apparition d’une lignée pure, soit des individus homozygotes pour les gènes considérés. Ceux-ci sont classés en deux catégories, avec des solutions différentes. On peut ainsi modifier les conditions de pollinisation (la chaleur peut lever certaines incompatibilités), utiliser du pollen mentor, permettant la germination du pollen interspécifique, ou raccourcir le style pour permettre au pollen d’atteindre plus vite l’ovaire. Il existe des espèces différentes du genre Triticum comme T.turgidum (blé dur tétraploïde, 2n = 28), T. aestivum (blé tendre hexaploïde, 2n = 42). Les hybrides intraspécifiques seront généralement tout à fait fertiles, tandis que les hybrides interspécifiques ou intergénériques seront généralement peu fertiles voire stériles du fait que structurellement les chromosomes ont des difficultés d'appariement … La "Pomate" Une hybridation spectaculaire a été réalisée par MELCHERS en 1978. Les mutations* et les hybridations sont fréquentes dans la nature, où, d’autre part, beaucoup de plantes se reproduisent préférentiellement par voie végétative. Il y a ainsi très peu de risques de croisements, les graines récoltées donneront des plants aux mêmes caractéristiques que la plante mère.C’est donc le cas du Coqueret du Pérou et de la groseille du Cap. Un précision, pour finir : il semblerait que ce mythe de l'hybridation interspécifique chez les Cucurbitacées concerne fréquemment les concombres et les melons, tous deux appartenant au même genre Cucumis. 2. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait. 1025 à íO40 WBRDATION “IERSP~CIFIQUE ET AMÉLIQRATIQN DES PLANTES III. L'hybridation des plantes peut être utilisée pour créer des fleurs avec des motifs nouveaux et plus jolis, des légumes qui ont meilleur goût ou des fruits qui résistent aux maladies dans le jardin. Plusieurs fois ils seront du même genre, mais pas toujours. L’hybridation interspécifique chez les champignons ... la santé des plantes, celui d’une hybridation inter-spécifique entre une espèce indigène de l’agent patho- C’est le mode de création de diversité le plus ancien et naturel. Ceci nécessite d’avoir accès aux ressources génétiques et de maîtriser les conditions de culture et d’induction de la floraison des espèces. Naturelle pour les plantes allogames Les plantes … La définition d’une espèce ne dépend-elle pas justement des barrières à l’hybridation avec d’autres espèces existantes ? Dans le monde sauvage, elle est naturelle et fait partie du cycle de l’évolution rythmée par trois étapes incontournables : mutation, extinction, création. Une fois la germination de l’hybride obtenue, in vitro ou classiquement, des problèmes physiologiques peuvent apparaître tels qu’une très faible vigueur ou de l’albinisme liés à des combinaisons de gènes défavorables. Cette méthode de création et de diversification de fruits ou de plantes est la plus naturelle et la plus ancienne.Le triticale, par exemple, provient du mélange entre le seigle et le blé. Si on recule de quelques années, 16 000 pour être plus précis, soit au moment de la révolution néolithique1, on constate que dès ce moment l’homme a commencé une certaine forme d’hybridation.
2020 hybridation interspécifique des plantes