En effet, le philosophe veut aider son lecteur dans sa quête du bonheur. Par de petites histoires pratiques, il nous incite à être heureux. Il y a toujours, dans la pensée des anciens, cette flexibilité très grande à accueillir et inclure les autres qui coexistent avec nous. Soyez résolus de ne servir plus , et vous voilà libres. Le mot d’ordre devient : que chacun s’occupe de sa classe et que les autres se débrouillent. Écriture et tradition orale J’ai d’ailleurs toujours regretté que le Québec ne devienne pas un leader quant aux relations entre les Euro-américains et les populations indigènes. Chez les peuples indigènes, nous n’avons pas l’assurance de pouvoir parler facilement à Dieu, prétention que l’on retrouve chez les membres de clubs fermés et d’organisations religieuses. Il n'est pas surprenant qu’Adario plaignait les Européens : ils sont esclaves de principes, de l’argent, d’un monarque et ce, souvent au nom de la liberté. Le livre central de réflexion cartésienne. Il permet de comprendre toute l’atmosphère d’un temps, celui du siècle des Lumières (en allemand, Aufklärung). Pourquoi attendre des messies quand on peut exercer son jugement et sa raison par nous-mêmes? Les profits tirés de la vente de ce livre seront versés aux œuvres de charité qui travaillent à aider des enfants et des jeunes à avoir une vie meilleure. Votre site est excellent, je vous félicite pour votre travail. Le mythe du « bon sauvage » , articulé avec soin, s’inscrit donc dans un discours philosophique cohérent. Le détail très souvent est plus important que l’ensemble. Une œuvre puissante, qui constitue une véritable exhortation à l’autonomie individuelle, cinq ans avant l’éclatement de la Révolution française. L’Amérindien ne conçoit pas non plus l’éducation comme un processus visant à refaire ou à transformer l’enfant. Les Amérindiens ne pouvaient donc ni vraiment mépriser l’Européen, ni même le haïr puisqu’ils voyaient en lui avant tout une victime. J’ai parlé un peu plus tôt des deux portraits historiques du « bon sauvage » , l’un positif, l’autre négatif. Je trouve cependant que la remarque de M. Beauchamp est tout à fait censée. Il donne foi à chacun dans la puissance de la raison, et encourage chacun à avoir le courage de penser par soi-même : Sapere aude ! M. Ronnet a peut-être raison sur ce point. Allons plus loin : ces deux groupes voulant défendre et promouvoir leur culture respective, n’y aurait-il pas moyen qu’ils s’entendent plutôt que de s’affronter? Prononcée douze ans après la défaite de la France face à l’Allemande naissante, cette conception française de la nation s’oppose à la conception allemande, plus culturelle et ethnique. De plus, nos anciens nous demandent souvent : « pourquoi est-ce qu’on demande tant à Dieu? " Cet article vous présente une sélection de 5 des meilleurs livres sur les Amérindiens. Mais ce n’est pas le même type de rigueur. Pour nous, la religion est un concept négatif. Malheureusement, les discours ne se situent pas seulement sur le plan des principes culturels... L’accession du Québec à la souveraineté se pense également en termes de contrôle et d’exploitation maximale des ressources disponibles. Nous avons reçu le plus de bénéfices possibles de cette ère du mouvement, de cette façon européenne d’agir. L’apport de ce polygraphe est loin de se limiter à la littérature. On peut toutefois déplorer ! Malheureusement, les Québécois oublient trop facilement ce qu’ils ont reçu au contact des Amérindiens. Il existe donc un phénomène d’exil intellectuel amérindien. Il a publié Pour une autohistoire amérindienne et Les Wendats : une civilisation méconnue, tous deux édités par les Presses de l’Université Laval (Québec) et traduits en plusieurs langues. Quelle meilleure porte d’accès à ce débat pluriséculaire qu’un livre qui en est le fondement ? Elle permet de comprendre tout ce qui peut faire le succès d’une théorie et même, aujourd’hui, d’une campagne de communication : un discours idéologique à la fois simple et puissant, qui embrasse toute la réalité sociale et historique et transmis par un narration enthousiasmante. Les Amérindiens affirment que celui qui migre doit forcément adopter la philosophie propre au nouveau territoire. Ainsi, il part toujours de la pratique pour revenir ensuite à la théorie. Je m’affirme catholique si cela signifie : vivre et laisser vivre, aimer les autres et ne pas les juger. Merci d’avoir partagé votre point de vue ! C’est en partie après avoir constaté cette méconnaissance que j’ai décidé d’écrire une autohistoire amérindienne. Mais cette acception moderne de l’épicurisme donne une mauvaise idée de la philosophie d’Épicure (342 – 270 av.J.-C.), l’un des philosophes grecs les plus influents de l’Antiquité. Comment ? Il est né en 1948 à Wendaké, le Village-des-Hurons, près de la ville de Québec. Je pensais à « La crise de la culture » paru en 61 mais dont la traduction française est plus tardive (les années 70 je crois). Merci. Allons encore plus loin : il n’y aurait pas eu naissance de sociétés humaines si la nature circulaire de la vie n’avait pas été reconnue. C’est véritablement le « un pour tous et tous pour un » . Sa lecture est donc simple et accessible. La pensée circulaire offre à l’individu la capacité d’entrer en communication avec les animaux ou les plantes même s’ils nous apparaissent mystérieux au premier abord. Il est concis et ne développe pas outre-mesure d'approche de développement personnel ou de philosophie entourant la Réflexologie amérindienne. Stoïcien original, Sénèque nous aide à cela, en nous proposant de nombreux, fascination particulière. Les philosophes européens, grâce aux récits des explorateurs de l’Amérique, ont réalisé qu’il était possible de maintenir des systèmes équilibrés sans foi, sans roi, sans loi. Il partage en outre ses nombreuses méditations, desquelles le lecteur peut s’inspirer. Cette empathie n’est pas surprenante lorsque l’on sait qu’Adario lui-même disait : « je ne méprise point les Européens, je me contente de les plaindre  » . En effet, il est unique en son genre : il permet d’entrer dans la citadelle intérieure d’un empereur, Marc Aurèle (161 – 180), dirigeant d’une immense entité politique, l’Empire romain. Sa conception du monde, développée aussi dans les Lettre à Hérodote (physique) et Lettre à Pythoclès (météores), a une finalité pratique qui peut nous aider nous, êtres du IIIe millénaires, à vivre. Pour moi, le Québec pourrait jouer presque naturellement un rôle de leader, car le contact français a été beaucoup plus humaniste que le contact espagnol, portugais, hollandais et anglais. Ainsi, le narrateur fait en sorte de donner l’impression qu’il discute avec un ami. La Boutique Cadeaux et Librairie Ésotérique Vers La Source vous offre un choix exceptionnel d'articles ésotériques : livres, pierres, cristaux, pendules, cédéroms, cartes, encens, chandelles, huiles essentielles et thérapeutiques, affiches, carillons, bols tibétains, articles religieux et vêtements. Ces méditations cherchent à donner des fondements pour la pensée. Stoïcien original, il n’est pas un âpre théoricien, mais se soucie toujours de concilier vie réelle et recherche de la sagesse. En quelque sorte. Retrouvez ici tous les livres sur les indiens d'Amérique. Cela pose effectivement problème. Plus tard, je me suis aperçu que Lahontan était souvent considéré comme un auteur ayant utilisé les Amérindiens pour parler de sa propre société française et, surtout, la critiquer. De la lecture de ce discours, on tire en outre le plaisir de lire du, Le livre central de réflexion cartésienne. Un ouvrage magnifique sans doute, mais facile, surement pas. Les guerres menées pas les Amérindiens étaient ainsi inhumaines et cruelles, comme le sont toutes les guerres. Introduction à la philosophie et la pensée amérindienne (Russell Means ~ 4ème et dernière Partie) Il n’y a pas de peur de la mort dans le monde indigène Russell Means Traduit de son livre testament “If you’ve forgotten the name of the clouds, you have lost your way”, 2012 par Résistance 71 Il […] L’introduction à la philosophie de Karl Jasper, à mon avis pouvait compléter la liste. Je ne prétends pourtant pas que les sociétés amérindiennes étaient des sociétés idéales. Il ne faut pas croire que « spiritualité »  et « religion »  sont synonymes. Le mythe du progrès, par exemple, s’inscrit dans une valorisation du mouvement qui, selon les Amérindiens, caractérise le mode de pensée européen. Parmi elle figure la Lettre à Ménécée. Peu de lectures aussi courtes sont si roboratives : en quelques pages, Épicure résume l’essentiel de sa doctrine éthique. Mais, comme toujours, entre la réputation et la réalité, la distance est grande. Ce livre est pourtant une œuvre de maître. On avait dès lors beau jeu d’affirmer que les Amérindiens n’étaient pas « progressistes »  au sens européen du terme. Fort intéressante, cette liste. Dans la culture amérindienne, l’éducation ne peut pas devenir une forme de répression, car l’enfant n’est pas compris comme un être imparfait qui doit être réformé ou baptisé pour le laver de ses imperfections. En effet, l’œuvre est sulfureuse : elle est réputée être le bréviaire des dictateurs ou des dirigeants cruels qui ne soucierait pas de morale dans leur politique. Nous connaissons tous la notion d’épicurisme, qui renvoie à l’idée de tourner sa vie vers l’assouvissement de ses plaisirs. Et ce bonheur consiste à satisfaire les plaisirs, conformément à ce que la nature dicte, sans démesure, en se réglant sur ses nécessités. Son influence s’est exercée sur toute la philosophie qui le suit. 150 classiques de la littérature française qu’il faut avoir lus. Après la lecture du, Très court, la lecture de ce discours permet une première approche, avec le, Cette première grande incise du Rousseau théoricien politique donne une assise à la rédaction future du, Une œuvre puissante, qui constitue une véritable exhortation Ã, Benjamin Constant (1767 – 1830) est connu pour sa liaison avec Mme de Staël (1766 – 1817) et son roman, L’apport de ce polygraphe est loin de se limiter à la littérature. C’est pour contourner ces blocages politico-économiques que les intellectuels devraient se détacher des discours politiques et s’acquitter réellement de leurs devoirs d’intellectuels. Anthropologie amérindienne - Textes présentés et traduits par Isabelle Kalinowski et Camille Joseph. Plusieurs auteurs, dont vous-même, mais aussi des textes de l’époque de la Nouvelle-France, évoquent une philosophie politique et même une culture politique amérindiennes de type anarchiste, c’est-à-dire qu’il y aurait de l’ordre, de la cohésion et de la solidarité mais point de chefs exerçant leur autorité et leur domination sur leurs semblables. J.-C. et mort en 270 av. Sioui remportera sa cause en 1990, devant la Cour suprême du Canada. L’idée biblique selon laquelle l’être humain a été créé par Dieu pour dominer le reste de la création, qui n’existe que pour servir ses intérêts, est étrangère à la philosophie circulaire. Et la société est donc prise de court quand elle veut s’expliquer. Cette conception métaphysique a bien sûr des répercussions politiques : la démocratie ne doit pas seulement comprendre les êtres humains, mais aussi tout ce que l’on conçoit comme êtres existants. De cette approche viennent d’ailleurs les problèmes que les anciens rencontrent dans les institutions d’éducation et les institutions universitaires, qui sont très rationalistes et qui privilégient une pensée linéaire. 7. Dans le monde d’aujourd’hui, qu’en est-il de la politique amérindienne? Quelle est la marge de manœuvre pour l’individu dans cette philosophie circulaire où tout dépend de tout? La tradition française, par exemple, est riche de penseurs extrêmement critiques de l’organisation politique et sociale de leur propre pays. La pensée amérindienne paraît si étrangère qu’elle semble à première vue caricaturale, à tout le moins dans sa forme et dans sa symbolique. Le livre est écrit sous forme de lettre car il s’adresse en premier … Les « progressistes »  sont particulièrement influents dans les parties du territoire qui ont été le plus en contact avec les institutions sociales et politiques euro-américaines, comme au Québec, par exemple. Incroyable de modernité, Le Prince retourne le rapport qui présidait autrefois au destin de la communauté politique. Ses idées sur la subjectivité et son auto-positionnement sont tellement complexes qu’elles continuent d’animer le débat contemporain. 109 pages pour comprendre l’Épicurisme, une philosophie axée sur la recherche du bonheur et de la sagesse, fondée par Épicure lui-même (philosophe grec né en 342 av. De plus, les Amérindiens viennent souvent de familles peu conscientisées, peu au fait de leur propre culture. Les messies interviennent dans des systèmes où l’humain a été opprimé intellectuellement et spirituellement. Les auteurs ont donc fait preuve d’une sorte de négligence politique et auraient été sans doute beaucoup plus discrets sur certains éléments s'ils avaient connu la suite de l’histoire. Dans un livre paru le 15 octobre, Patrick Deval révèle ce que l'Europe ... Si la femme amérindienne est tisseuse, cuisinière ou potière, elle est aussi, bien sûr, une mère. J’ai 69 ans et je suis très intéressée de connaître la philosophie. Par ailleurs, quelle liberté peut-il rester à l’individu appartenant à une philosophie linéaire lorsque l'on force celui-ci à croire à des systèmes philosophiques et politiques qui ne protègent que les intérêts des gens les plus puissants et les plus habiles à perpétuer le système? Contrairement au mode de pensée européen principalement linéaire, l’Amérindien croit que nous sommes Un, tous unifiés dans le grand Cercle de la vie. Je retrouve toujours ce même besoin culturel de reconnaître ce qui coexiste avec les êtres humains, c’est-à-dire le Cercle de la création. Pourriez-vous nous donner quelques indications de livres sur ce thème? Ce message reste cordial malgré tout, car vos publications et votre site sont vraiment intéressants. Texte inédit. De fait, Machiavel (1469 – 1527) n’encourage pas les dirigeants à faire le mal pour le mal. Dans ma tradition, Lahontan mais aussi d’autres penseurs de sa trempe nous ont beaucoup marqués. En effet, il est unique en son genre : il permet d’entrer dans, Comme complément, on pourra lire cette synthèse sur. Il y a aussi un phénomène de répression dans nos sociétés à l’égard des traditionalistes. L’Europe, justement, a souvent connu la révolte et même la révolution. Ils permettent d’explorer une certaine solitude inconnue des Européens qui vivent sur un continent entièrement occupé par l’homme. L’Idéologie allemande (1846), livre plus complexe qui demande une connaissance du contexte intellectuel dans lequel il s’inscrit, est un bon complément à la lecture du Manifeste. Il est extrêmement important pour eux de savoir qu’il existe, quelque part, une place où ils peuvent se retirer loin des yeux scrutateurs du système. Cela ne constitue-t-il pas une faiblesse? Son livre Dialogues curieux entre l’auteur et un Sauvage de bon sens qui a voyagé, a été publié au début du XVIIIe siècle puis réédité une dizaine de fois et traduit en anglais, en flamand et en allemand. On les écarte parce que leurs discours et leurs réflexions vont trop radicalement à l’encontre des systèmes imposés à nos sociétés par la société dominante. Le Manifeste du parti communiste est donc un modèle du genre. Notre place en tant qu’humain est égale à la place qu’occupent toutes les autres composantes de la création. Montréal, 2008 (1990). « Matériau » et « matériel » : quelle différence ? Philosophe cartésien, il pense que nous sommes souverains sur nous-mêmes. Ce sont en effet des lettres pédagogiques entre Sénèque, qui joue le rôle de maître, à son correspondant et ami Lucilius, dans le rôle de l’apprenant. Or, c’est à travers l’interprétation que Lahontan en fait que le « philosophe nud »  influencera Rousseau, Voltaire, Chateaubriand, Diderot et Leibniz avec qui le baron entretenait une correspondance. Adopter cette idée équivaut à donner son assentiment à une société qui ne donne pas de place à la redistribution de la richesse. Les ouvrages que vous proposez sont pas mal pour pouvoir éclairer ces thématiques par la suite. Il est plus facile de la discréditer en rejetant sa prétention à être philosophique plutôt que de tenter de saisir toutes les implications qui en découlent. Il permet au débutant motivé d’entrer de plain-pied dans la philosophie, sans tourner éternellement autour de la matière en multipliant les lectures d’introductions. Ne serait-il pas plus judicieux de nous conseiller des livres qui nous expliquent ce que la philosophie: ses débuts, son but et pourquoi l’apprendre? Le texte de Kant est particulièrement enthousiasmant. Ces « progressistes »  prônent la création d’une classe moyenne amérindienne. Les Euro-américains, tout comme les Amérindiens, ont besoin d’espace, de silence. En outre, ce ne sont pas des textes périphériques, accessoires ou marginaux de leurs auteurs, mais des écrits fondamentaux dont l’influence sur l’histoire des idées a été importante. Mais cela justifie-t-il pour autant un tel discours lénifiant? Dans ce dialogue court et accessible de Platon, c’est de la mort de Socrate qu’il est question et à travers lui, de la figure du philosophe. Où est la reconnaissance du pouvoir de raison et du pouvoir d’action de l’être humain? Toutefois inciter les non-initiés à lire les méditations me semble plutot redoutable et peut-être même risqué. On nous appelait les sauvages (Dominique Rankin, Marie-Josée Tardif) Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac Présentation du livre Né sur les berges de la majestueuse rivière Harricana en Abitibi, le jeune Dominique Rankin est destiné à succéder à son […] Les champs obligatoires sont indiqués avec *, 162 classiques de la littérature française, Le réalisme : définition simple, auteurs et œuvres | Courant littéraire, « Malgré » ou « malgrés » : orthographe. Nous avons donc la possibilité exceptionnelle de dialoguer avec un empereur-philosophe, adepte du stoïcisme, qui a régné il y a près de deux mille ans ! L'université est un lieu où les disciplines sont très compartimentées. ils peuvent être lus par un débutant qui n’a pas de formation philosophique ; En effet, il n’est pas nécessaire de s’attaquer à des textes théoriques et ardus pour étudier la philosophie, ni de voyager d’introduction en introduction sans jamais se confronter aux textes. Amérindiens – Indiens d'Amérique - retrouvez toute l'actualité, nos dossiers et nos émissions sur France Culture, le site de la chaîne des savoirs et de la création. Et ils ajoutent : « où est la responsabilité de l’être humain? Cette première grande incise du Rousseau théoricien politique donne une assise à la rédaction future du Contrat Social (1762), ouvrage dont la vocation est de fonder une autorité politique légitime pour des hommes libres et égaux. Prenons l’exemple de la Nouvelle-France, celle où vivait Adario. Par ailleurs, ces écrits ont souvent été rédigés par des Français qui avaient l’assurance que les sociétés qu’ils décrivaient allaient disparaître sous peu. Tout comme le « bon sauvage » , l’individu moderne rationnel et autonome relève lui aussi du mythe et de la caricature, et il peut être présenté sous un jour positif ou, au contraire, négatif. Bonjour Marion, sur un ensemble de 16 ouvrages ! Comme on dit:  » Dieu est dans les détails ». Pour un livre signé par Lahontan, combien d’écrits de Jésuites décrivent les Amérindiens comme des êtres sans moralité, des guerriers barbares, des cannibales? Il est tout à fait normal que vous souhaitiez vivre de votre activité, mais il semblerait cohérent avec votre site et cette page en particulier que vous sachiez comment fonctionnent les entreprises qui vous donnent de l’argent pour placer leurs publicités. Ce texte flamboyant d’Étienne de la Boétie (1530 – 1563), encore adolescent, ami de Montaigne, nous présente un paradoxe qui doit toujours inspirer les hommes libres des démocraties : comment les hommes peuvent-ils vouloir eux-mêmes être esclaves ?  Pourquoi se font-ils eux-mêmes l’illusion de croire qu’ils peuvent se complaire dans le servage ? Certains affirment dès lors que ce n’est pas une vraie philosophie. Malheureusement, une part infime de son œuvre nous est parvenue. Qu'est-ce que laa réflexologie amérindienne ? Intrinsèquement, le penseur circulaire n’est pas enclin à la guerre. Si la pensée occidentale a fourni les justifications nécessaires à certains individus pour légitimer leur propre autorité, la pensée occidentale a également donné naissance à des tendances dites « progressistes »  qui rêvent d’un monde meilleur. À travers ces quatre-vingt-treize chapitres, Alain nous insuffle sa foi dans la possibilité d’une maîtrise de soi-même : Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Contrairement à la philosophie occidentale, la philosophie amérindienne est de tradition orale. Il est ainsi particulièrement plaisant de lire, lors d’une lecture croisée, la même référence au courage de Caton d’Utique chez La Boétie et Sénèque. Les Lettres à Lucilius sont particulièrement bien adaptée à cet objectif. Il raconte son expérience de doute généralisé qui le mène à une célèbre conclusion : VOIR ICI :  une analyse complète de cette citation de Descartes. Benjamin Constant est un, Cette conférence donnée à l’Athénée royal de Paris en 1819 donne un, Très courte, cette lecture est essentielle pour comprendreÂ, L’existence d’une nation est (pardonnez-moi cette métaphore). Critiques, citations (22), extraits de Préceptes de vie issus de la sagesse amérindienne de Jean-Paul Bourre. J.-C.) est une porte grande ouverte au débutant en philosophie pour comprendre un courant qui a traversé toute l’Antiquité : le stoïcisme. Mon réflexe, en tant qu' Amérindien, fut de réhabiliter Lahontan, car, en l’absence de sources qui viennent enrichir notre autoperception, des écrits comme les siens deviennent très importants. Il y a pourtant un problème particulier à la philosophie amérindienne : les rares sources écrites ont été rédigées par des Français qui vivaient en Nouvelle-France. Il y a quelques jours, j’ai ressorti de ma bibliothèque un livre auquel je tiens beaucoup : « Médecine de la terre : la voie chamanique » de Kenneth Meadows . Cette correspondance est donc, d’un certain point de vue, un « cours de philosophie« . Moi je dis toujours de lire dans le texte, pour ne pas se laisser manipuler et garder ainsi sa liberté de penser pour penser avec sa pensée. Il n’y a pas réellement de place pour des discours plus informés qui auraient été mis à l’épreuve dans des cercles académiques et des cercles traditionalistes. Lire Marx (1818 – 1883) n’a plus rien d’une provocation. Benjamin Constant (1767 – 1830) est connu pour sa liaison avec Mme de Staël (1766 – 1817) et son roman Adolphe (dont la lecture est aussi très bénéfique). C’est ce que je nomme le processus d’« américisation »  par lequel les Européens qui arrivent en Amérique s’assimilent aux schèmes mentaux et idéologiques des Amérindiens. L’expérience montre malheureusement que les intellectuels des deux côtés glissent trop facilement dans le champ politique. monique, Liste très sympathique. Cela me permet de payer l’hébergement de mon site et de gagner de l’argent pour vivre. La religion n’est plus qu’un moyen politique comme un autre. C’est seulement l’idéal pour celui qui pense et qui voudrait ainsi le transmettre sans vouloir soumettre. Ce discours de René Descartes (1596 – 1650) pose tout simplement l’un des fondements de la philosophie moderne. Si on s’attache à la forme, c’est un français du XVIIe siècle magnifique et qui peut séduire, mais dès que l’on s’attache au fond, on plonge dans des abîmes conceptuels sans fonds. Noté /5: Achetez MEDECINE NATURELLE AMERINDIENNE - de Collectif: ISBN: 9782286023928 sur amazon.fr, des millions de livres livrés chez vous en 1 jour Bonsoir. J’ai beaucoup aimé vos conseils sur les livres philosophiques. Il est intéressant de noter que ce mythe du « bon sauvage » , qu’on m’accuse souvent d’entretenir, est un pur produit de l’imaginaire européen. Après la lecture du Discours de la méthode, il permet d’approfondir l’investigation commencée avec le philosophe français. Or, chez nous, l’interdisciplinarité va de soi. Les leaders politiques sont, dans l’ensemble, des gens qui ont acquis une habileté à se servir des systèmes politiques canadien et québécois et même à les contourner. Cette découverte a donné à certains penseurs européens une immense confiance en la nature humaine. Autant la version positive du mythe du « bon sauvage »  est donc en partie une création de l’imaginaire européen, autant sa version négative l’est-elle aussi, car il y avait bien sûr une élite coloniale et cléricale chargée d’exporter le modèle social européen en Amérique. Enfin, je n’ai pas de sympathie particulière pour les libraires. On le citait parfois en disant combien des gens comme lui avaient compris la réalité de leur temps. [Ces textes ont fait l'objet d'une conférence au Collège de France dans le cadre du séminaire sur la poétique du professeur Yves Bonnefoy et de séminaires à l'EPHE (sciences religieuses), à Paris par l'auteure à titre de directrice invitée.]I. L’Introduction à la psychanalyse est un ouvrage tirés de cours donnés par Freud (1856 – 1939) de 1915 à 1917. De la lecture de ce discours, on tire en outre le plaisir de lire du français du XVIe siècle, langue qui n’est pas encore tout à fait la nôtre, et d’être baigné dans une atmosphère, celle des humanistes de la Renaissance imbibés de culture antique. Je pense que je suis encore le seul Amérindien francophone à avoir complété un doctorat en histoire... La même chose se constate dans toutes les disciplines qui occupent des positions clefs dans la réorientation philosophique d’une société et dans sa façon de se voir et de se comprendre. La philosophie est bien une affaire de tous. Le Discours est plus accessible que le reste des autres œuvres cartésiennes. Ce discours est une réponse à une question posée par l’Académie de Dijon en 1753 : Quelle est l’origine de l’inégalité parmi les hommes, et si elle est autorisée par la loi naturelle ? Pour ce faire, je mets en perspective les textes méprisants en les comparant à d’autres sources de l’époque, comme les écrits du baron de Lahontan. Il permet de comprendre le grand succès de la théorie freudienne : le médecin y explique très simplement ses principaux concepts et idées. Encore aujourd’hui, la philosophie amérindienne va à l’encontre de toutes les théories politiques ou sociales occidentales, et il est sans doute normal qu’elle soit mal accueillie. Cette dernière n’existe pas à l’état de nature. Par contre, vivre avec une conscience spirituelle veut simplement dire qu’on cherche toujours à appréhender la vie dans son ensemble, incluant le monde non humain.
2020 livre philosophie amérindienne